Le Patriot Act français: Un avertissement à un bon ami

En tant que jeune américain, j’ai grandi avec un vue très ignorante des Français. Les dessins animés m’ont appris qu’ils sont des «grands amants». J’ai appris que des mots français vendent beaucoup de produits de beauté pour femmes.

Je entendu dire que la France avait «autorisée» les Allemands à reprendre facilement leur pays. Je entendu la stupide blague de leur armée de chars possédant une marche avant et cinq marches arrières.

Je voyais que les Français sont périodiquement entrains de faire la grève et de mettre le pays à l’arrêt à cause de politiques gouvernementales impopulaires et j’ai pris note que leur gouvernement est forcé de les réexaminer.

On m’a dit que les protestations étaient uniquement une démonstration de l’intérêt socialiste et que le désordre qu’ils ont causé n’est qu’embarrassant et indigne.

Dans les années qui ont suivi, j’ai appris à avoir de l’admiration pour la façon du peuple français de faire face à son gouvernement. Mon respect était pour son esprit. Qu’un camionneur peut décharger un tas de fumier devant l’Assemblée nationale française semble indiquer clairement qui est en charge du pays: le peuple français.

La déférence du gouvernement pour les citoyens d’une nation est un idéal américain, mais malheureusement, il n’est pas notre réalité. Nous ne voyons pas cette déférence. Il n’y a certainement aucune peur de nous. Il n’y a même plus une prétention de peur. Il y a, cependant, une large et croissante méfiance autoritaire envers nous de la part de notre gouvernement et il y a des actions ouvertes qui semblaient viser à encourager notre acquiescement.

Dans l’environnement d’aujourd’hui, des manifestations comme celles en France seraient probablement considérées comme une «menace terroriste» et nos “médias d’informations” superficiels et calomnieux auraient de la nourriture pour une autre heure.

Aux Français je dis que je vous respecte. Je ne prétends pas en savoir beaucoup sur votre culture ou votre histoire, mais je sais qu’il y a de nombreuses années, vous humiliez une élite qui avait travaillé à vous priver de votre dignité. Vous n’avez jamais oublié cela et ni à votre gouvernement. Voilà pourquoi je suis profondément troublé par ce qui vient de se passer.

Lorsque l’événement Charlie Hebdo c’est déroulé, j’ai regardé, stupéfait. Je suis un chercheur, et dans les semaines précédentes à cette tragédie, j’avais réfléchi à ce que je pourrais apprendre des Français sur la façon dont les citoyens américains peuvent maîtriser leur propre gouvernement. Au lieu de cela, je me suis retrouvé à regarder avec douleur que le peuple français a connu un “9/11”. Je m’en doutais que cet événement vous mette sur le chemin sur lequel nous sommes.

Cause et effet

Le 9/11 américain a entraîné un changement fondamental dans les relations entre nous et notre gouvernement. Ces changements ont été rendus possibles par le Patriot Act et les lois de sécurité associées adoptées en réponse au 9/11. Pourrait cela arriver au peuple français?

Dans la suite de l’événement Charlie Hebdo, je luttais avec Google Translate pour trouver des nouvelles sur une naissance d’un “Patriot Act” en France. J’étais sûr qu’un fonctionnaire du gouvernement français saisirait le moment et lancerait un appel pour plus de sécurité.

Ma recherche a seulement trouvé quelques avertissements contre de lois “Patriot Act” par des commentateurs français sages et perspicaces. Ma préoccupation a été calmée et j’avais laissé quelques semaines passer. Je me suis dit, peut-être les Français sont trop alertes pour permettre qu’une telle loi soit considérée.

Puis j’ai regardé comme un Patriot Act pour la France a été mis en place et adopté. Ça c’est produit aussi rapidement que dans notre pays. En sachant ce que j’ai vu aux États-Unis, je me sentais comme si un coup d’engourdissement avait été donné contre l’esprit de l’autogouvernance du peuple français.

Le pays qui montre le plus ouvertement l’action citoyenne et la réactivité du gouvernement a adopté notre dangereuse maladie politique: une soif insatiable de la sécurité. C’est comme un vicieux trouble “auto-immunitaire” qui coopte les défenses d’un organisme et augmente la sensibilisation jusqu’à ce qu’il attaque tout ce qui pourrait être considéré comme un défi à la «la nouvelle voie». Il s’agit d’une loi de transformation. Les vieilles méthodes doivent mourir.

Aux Français je dis que nous aux Etats-Unis avons de graves problèmes à cause de nos nouvelles lois. Beaucoup de nos parlementaires sont ouvertement préoccupés par la façon dont ils ont été utilisés. Même le membre du Congrès qui a écrit notre Patriot Act, Jim Sensenbrenner, est en colère. Ces lois ont ouvert tout grand des portes qui sont extrêmement difficile à refermer. Vous devez vous protéger! Vous ne devez pas vous acclimater à ceci! C’est une descente de mille marches.

Le cœur de la France continuera à battre aussi longtemps que les grèves nationales, la mise à l’arrêt du gouvernement et les appels téléphoniques privés sont encore possibles. Le jour où vous n’êtes plus autorisés à protester – comme vous le faites – peut être le jour que vous avez perdu le contrôle historique de votre gouvernement, vos libertés civiles et à la fin, votre dignité.

Si le peuple français et le peuple américain perdent le contrôle de leur pays, le contrôle aura été transféré à ceux qui ont le pouvoir de la force, et ceux qui ne peuvent pas vivre sans la liberté mourront des tristes morts.

L’âge du gouvernement pour le peuple sera mort.

 

OER Guest Writer